Galerie d'illustrations et de planches BD originales à Paris

 

Larcenet

Manu Larcenet est né en 1969 à Issy-les-Moulineaux. Diplômé d’un BTS expression visuelle à l’école Olivier-de-Serres, il publie en 1991 sa première série de planches dans Yéti. En 1994, il intègre Fluide glacial où il crée notamment le personnage de Bill Baroud, inspecteur borderline aux méthodes contestables, dans un style humoristique.
En 1997, il co-fonde avec son ami Nicolas Lebedel sa propre maison d’édition, Les Rêveurs, où il publie des ouvrages plus personnels et expérimentaux tels que Presque, Ex Abrupto, On fera avec ou encore Le sens de la vis. Ces ouvrages questionnent la création et la place de l'artiste, la mort où le sens de la vie et rencontrent un succès notable à chaque parution.
En 2000, il s'installe chez Dargaud dans la collection « Poisson Pilote » avec Lewis Trondheim et Les cosmonautes du futur, puis avec son frère Patrice Larcenet pour Les Entremondes, puis tout seul avec Le Temps de chien, Nic Oumouk et le magnifique Combat Ordinaire. Le premier volume, pour lequel il obtient le prix du meilleur album du Festival d’Angoulême en 2004 amorce une série semi-autobiographique où la quête personnelle autant que des thèmes sociaux sont abordés. Cette série lui vaut un grand succès ainsi que la reconnaissance du public comme de la profession. Entre-temps, il part s'installer à la campagne. Ce changement d'existence lui inspire la série Le retour à la terre, scénarisée par son ami Jean-Yves Ferri.
De 2008 à 2014, il crée la série Blast : quatre albums denses, sombres, fascinants; pour lequel il change de style graphique et aborde frontalement les thèmes de la dépression, de l'alcoolisme, de l'obésité et la rupture avec la société.
En 2012, il illustre le roman de Daniel Pennac, Journal d'un corps, publié chez Futuropolis-Gallimard.
En 2015, il s'attaque pour la première fois à une adaptation, celle du Rapport de Brodeck pour Dargaud, un roman de Philippe Claudel. En 2018, il déclare son "adieu au papier" pour se consacrer au dessin sur tablette graphique. Il travaille alors sur un nouveau tome du Retour à la Terre, dix ans après la parution du dernier album.